Les véritables raisons d la route nationale 85 remplie de dos d’âne (Ralentisseurs)

Publié le par l'autre image de Collo الوجه الآخر

Par Chemharouch

 ماذا يحدث بالطريق الوطني 85 الرابط بين تمالوس و القل ?

Nous sommes de retour pour lancer le débat sur plusieurs questions qui préoccupent les habitants de la région de Collo, pour faire la lumière sur les lacunes entravant tout progrès dans notre région livrée à elle-même depuis quelques années, malgré quelques efforts de quelques responsables de bonne foi.

Le sujet d’aujourd’hui  concerne essentiellement la route nationale reliant Tamalous à Collo en passant par Kerkera, qui, depuis deux mois, est devenue quasiment impraticable à cause des dos-d’âne, notamment dans sa tranche Ahmed Salem et Kerkera.

Plusieurs questions sont à poser, tout en laissant la parole et l’occasion de dialoguer sur votre blog aux citoyens, ce afin d’essayer de diagnostiquer les véritables raisons de cette débandades sur nos routes et situer les responsabilités du bas vers le haut.

Sure cette tranche, nous avons recensé une bonne trentaine de ralentisseurs que nous appelons dos-d’âne troisième génération, non seulement pour leur largeur interminable, mais aussi pour leur hauteur semblable à une montagne infranchissable.

Une image qui fait honte à une wilaya qui a du mal à compter sa richesse son budget et qui ne sait pas quoi faire de son argent, et en même temps, incapable  de faciliter la vie à ses habitants excédés par la misère, l’oublie, la négligence et l’ignorance.

Avant de se lancer dans notre série de questions afin d’ouvrir le débat librement et d’une manière très républicaine dans le respect mutuel de chacun, nous tenons à rappeler tout de même que la route précédemment citée (entre Tamalous et kerkera), les vieux d’entre nous peuvent le confirmer, était, durant les années 70 et 80, très loin des habitations, car ces dernières occupaient les crêtes et les collines voisines, mais en aucun cas les bordures de la route.

Avec l’accroissement démographique rapide, des maisons, construites à n’importe comment et n’importe où, commencent à pousser, sur les deux côtés de la route, comme des champignons d’une manière très anarchique sans respect des règles d’urbanisme et dans l’absence total des autorités qui cautionnent, par leur silence, le massacre progressif d’une route nationale d’une importance économique et touristique capitale.

Actuellement, nous sommes face à un massacre qui ne dit pas son nom, des automobilistes excédés par un chemin cauchemardesque qui fait fuir toute personne pense à changer d’air ou se rendre à Collo pour rendre visite à sa famille, renter chez lui ou ……………etc.

Cette situation est aggravée par une traversée du village de kerkera inoubliable, durant laquelle on peut tout voir et avoir, y compris les agressions ; des gens occupent la route illégalement pour vendre Bidoune Hendi et face à eux une brigade de la gendarmerie applaudi le spectacle des bouchons et de la circulation bloquée, surtout durant le mois de ramadan.

Ainsi,  selon quelles normes ces dos-d’âne ont été implantés sur cette route ?

Pour quoi précisément cette route ??? Alors que d’autres villes et communes n’ont pas été infectés par cette tragédie ?

Quelle est le rôle des autorités dans la tragédie ??

Les raison sont-elles sociales ?? Économiques, culturelles ou la situation est si profonde qu’on croit ??

L’absence de l’État en tant qu’autorité légitime a-t-elle permis de créer un État informel parallèle et le véritable Etat est devenu soumis et incapable de faire quoi que ce soit ??

L’État est-il devenu faible et l’Algérie est désormais gouvernée par celui qui brule ROUDA (roue) pour couper la route ou porte Bidoune Essence pour se cramer la guelle???

L’ordre est-il désormais entre les mains des voyous qui coupent la route pour faire passer un message ??

Sont-ils des voyous ou des véritables citoyens ruinés  et rongés par la misère et qui ne trouvent aucune voie pour transmettre leur désarroi et leur appel de détresse aux autorités ??

Voilà, nous croyons que le constat est là et le débat est ouvert !!

 

Publié dans Opinion رأي

Commenter cet article

Antique 25/08/2012 07:12


Existe t-il une loi qui réglemente la distance pour  la construction aux abords des routes nationales et des wilayates.Est-elle respecté ? qui est responsable ?.

momo la jasde 24/08/2012 23:29


enfin les gens responsable de ce blog sont en vie ,dieu merci.


en ce qui concerne le cas des dos d'ânes tamalous collo.


nous cherchons pas pas polimiquer ni a critiquer qui conque seulemnt je propose une auto route collo ain bouziane évitant tout le massacre de ces minimes villagois qui font la loi sur l'ensemble
du massif colliotte .donc une autoroute bien protégé béton et barbelet sur les deux cotés .dite aux habitants de chelghoum el aid de ain mlila ,el yachir bouira et gare omar .leurs situation
économiques commence a ce sentir .nous nous voulons pas punir ces gens .mais leurs comportement laisse a désirer .si le wali et l'état ne font rien c'est juste question de temps car nous aussi
nous allons pas laisser ces voyous nous ruiner car j'estime que cette route et l'artére aorte qui alimente la ville de collo et ces environs .elle est de tres grande importance économique et
touristique .je déplore de tt mon coeur le fiasco de la gestion de ce dossier qui me fait tant de mal .

Antique 21/08/2012 22:54


Absence de l'état,ou bien laisser pourir puis intervenir ?

l'autre image de Collo الوجه الآخر 22/08/2012 15:41


je suis en partie d'accord, mais comment ça ce fait que sur 30 KM de route nationale on implante 36 Montagnes (dos-d'âne) en partant de la localité MArraia, soit un ralentisseur tous les
800m!!!!!??? c'est du jamais vu au monde. cette route est la seule et l'unique sur cette terre?? c'est un laissé aller, mais aussi une fuite vers l'avant pour absorber les révolte populaires qui
partent dans les localités pauvres et difficiles!!!!!! Et kerkera alors que faire pour résoudre le problème des dos-d'âne, au lieu de faire 20 munites entre Collo et tamalous, le temps s'est
multiplié par deux (40 mnts)