Collo: Les vendeurs de poisson s’installent de plus en plus dans des locaux

Publié le par l'autre image de Collo الوجه الآخر

Du quotidien national liberté

 

Par : MOURAD K

Le phénomène est récent. Il date des 3 dernières années et tend, ces dernières semaines, à devenir la règle. De plus en plus de commerces de poisson ouvrent leurs portes à Collo. Rien qu’en ce mois de septembre, au moins trois nouvelles enseignes se sont installées. La récente campagne de lutte contre la prolifération du commerce informel ne peut que pérenniser le phénomène. Pour rappel, jusqu’à la fin des années 1970, la ville de Collo disposait de son marché de poisson, mitoyen avec un autre dédié aux fruits et légumes, et situé à l’avenue Kouicem-Abdelhak, à 200 mètres du port de pêche. Début des années 1980, les lieux furent affectés aux ex-Galeries algériennes avant d’être partagés entre la CNEP-banque et l’association des enfants de chouhada. Les vendeurs de poisson ont donc été délogés vers les sanitaires de l’ex-cinéma Louis. Mais ces derniers préféreront s’installer à même la chaussée de la rue Stambouli-Mustapha que de subir cette honteuse décision. Il y a 5 ans, des stands au niveau des ex-Galeries algériennes du côté de la cité Bouatit ont été proposés à ces vendeurs. En vain. En fait, faute d’études socio-psychologiques qui s’imposent lors de l’ouverture de grands espaces commerciaux, les différentes APC n’ont pas saisi la dimension subjective et affective qu’entretient le vendeur colliote de poisson avec l’espace géographique limité par les rues Stambouli et Lamouchi. Il a suffi qu’une partie de ces vendeurs trouve des locaux en location sur cet axe pour que le décor commence à changer au grand bonheur des riverains, des clients et, surtout, des vendeurs qui peuvent, enfin, exercer leur commerce dans la dignité et la rationalité. Reste que ce ne sont pas tous les vendeurs de poisson à la criée qui peuvent se permettre le bail d’un local en plein centre-ville de Collo. À ces derniers, les responsables locaux doivent trouver une solution qui arrangera toutes les parties. En effet, la montée en gamme de la filière poisson à Collo va laisser sur le carreau les petits vendeurs en précarité. Et ces derniers ont besoin de l’aide de toutes les institutions en charge du commerce, de la solidarité et de la jeunesse.

 

Publié dans Actualité الحدث

Commenter cet article

rachid 28/09/2012 23:22


 


           رسالة مفتوحة الى السيد والي ولاية
سكيكدة


                                                                 2  سكان
مشتة الرجوحية


 السواعد /                             صالح بوالشعور                                   دائرة الحروش


سكيكدة 


 


الموضوع / شكوى عن فك العزلة  الخاصة
بالمشة السكانية حوالي 900م تعبيد الطريق


 


 


                                
سيادة الوالي المحترم


 


 


                     سيادة الوالي بعد الشكاوي المقدمة  الى السيد رئيس البلدية  صالح بوالشعور  ورئيس التجزئة الاشغال العمومية
بالحروش


رئيس دائرة الحروش  كل  مسؤول يتملص من المسؤولية


بدون عدر ----------------------------------------------------


                     حيث ان المقاول الان انه موجود
بالميدان  في تهيئة


الطريق الرجوحية الى الطريق الكبرى الرابطة بالغدير ولم يقدم لنا


المساعدة في فك العزلة  طلب منا ان
يعطوه الامر من السلطات المختصة


                    


                  ولهدا نطلب منكم سيادة الوالي بالتدخل العاجل من اجل  فك


العزلة  في الطريق المدكور اعلاه في
الموضوع -----------------


                    وتقبلو منا سيادة الوالي بفائف الاحترام
والتقدير