Le triangle de la mort 3 à Collo: مثلث الموت رقم 3 بالقل

Publié le par l'autre image de Collo

و هنا يحضرني قول عمر الفاروق متكلما عن روح المسؤولية و خدمة الرعية قائلا:"والله لو عثرت بغلة في العراق لسألني الله عنها لِمَ لم تصلح لها الطريق يا عمر !"

Nous n'allons pas vous embêter pendant longtemps avec ces triangles de la mort et de la médiocrité à Collo, mais nous allons tout de même évoquer un dernier dans l'attente d'en trouver un quatrième par nos équipes très actives et régulièrement réparties dans les sois-disantes rues et avenues de Collo.

Ce fameux troisième n'est pas plus facile à franchir que les deux premiers pour un piéton. Il n'est pas plus facile à franchir que les premiers pour un automobiliste. Il n'est pas du tout franchissable pour une personne à mobilité réduite (aveugles, handicapés moteurs..etc.).

Nous n'allons pas dire que là où se trouvent un pont colonial, il y a un triangle??. Les triangles de la mort ne sont pas causés par la présence des ponts censés permettre aux gens de passer paisiblement et en sécurité.

Nous ne sommes pas d'accord avec ce raisonnement, car la dangerosité de ces endroits n'est guère liée à ces pont. Elle n'est absolument pas liée à colonisation, car ces ponts ont servi les citoyens de Collo pendant longtemps, mais ils continuent à servir cette fois-ci autrement.

Nous vous donnons la réponse qui intrigue, à notre connaissance, la plupart d'entre vous. La réponse chers amis et compatriotes à Collo, en Algérie et ailleurs sur l'autre rive et partout dans le monde, est la suivante:

Cette misère vécue par les citoyens au niveau de ces points très dangereux est causée par l'incompétence et la médiocrité de ceux qui sont chargés d'aménager notre cadre de vie, de ceux qui sont là pour nous servir par leur ingéniosité, leur bonne gestion et leur panache.

La réponse chers amis est économique, culturelle, politique et aussi éducative, vue que la définition d'un système dans la science sociale est "l'ensemble des éléments qui entrent en interaction pour donner une finalité ou un finage. La finalité à Collo se résume à la misère et la souffrance au quotidien, vécues par les colliotes et ceux qui la visite ou lui rendent visite, car elle est profondément malade.

Elle est trop malade. Elle est malade de trop de misère et de sabotage organisé.

Elle est malade de trop de chantiers interminables, incapables d'achever un bout de route de 150 mètres dans le centre-ville (Rue de la Palestine). Elle est malade de trop de massacre infligé à son espace urbain et son espace naturel.

Ce que nous disons, preuve à l'appui, est incontestable, car ces images et séquences vidéos ne sont pas fabriquées de toutes pièces, mais elles sont tournées dans le sois-disant centre-ville de Collo.

Les endroits évoqués ne constituent en aucun cas la seule et l'unique menace qui pèse sur les colliotes, ceux qui la visitent et ceux qui lui rendent visite. Ce n'est pas la seule menace qui pèse sur le cadre de vie de ses habitants, car nombreux sont les endroits dangereux comme ceux-ci à Collo et nous vous promettons que nous allons les évoquer un par un, coin par coin, mètre carré par mètre carré !!!

Nos équipes sont mobilisées pour transmettre votre désarroi à nos supérieurs qui, nous imaginons, ignorent notre réalité(en tous cas nos l'espérons bien). Nous n'allons pas lâcher le morceau.

Croyez-nous, la tâche est de taille même pour nous, mais nous allons y arriver inchallah.

Depuis quelques jours, nous sommes submergés par des messages venant de toutes les villes profondes de la Wiaya de Skikda (Sidi Mezghiche, Tamalous, Beni Ouelbène, Azzaba, Harrouche, Aïn Charchar, Ouled Attia, Loulouj... etc) et ailleurs, disant que ces mêmes villes sont dans un état pareil !!!!.

De ce fait, nous demandons à messieurs les ministres chacun selon ses compétences et Monsieur le Wali de descendre d'urgence dans ces villes pour voir de près la réalité amère que les braves citoyens algériens sont confrontés au quotidien.

A Collo et dans ces villes, il n'y a rien à inaugurer, mais il y a beaucoup de choses à voir et à faire.
Si vous voulez vraiment voir et agir pour inaugurer dans le futur, il y a du boulot pour vous, sinon, ne venez pas, nous savons nous en sortir, car nous avons l'habitude !!!!


Vidéo filmée le 25/12/2008 à Collo par nos équipes


Publié dans Actualité الحدث

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouattit 29/12/2008 20:01

salut d'abord,je remercie encore une fois les journalistes des deux journaux ehchourouk et el watan pour les eclaircissements sur la ville de collo une ville en misere ettouffante pour les cytoyens et je pense que notre collo merite mieu que ça pour des raisons multiples mais qu'est que je dois dire devant des responsables locaux très ingras et n'ont aucun grain de jalousie envers cette ville phare du nord constantinois vraiment comme un chanteur a dit un jour hajmou alina les coyotes je demande aux autoritès locales de bien prendre en charge cette ville star de l'algerie est c'est pas difficile de la gerer merci encore une fois aux journalistes sus citès et un plus de travail pour desenclaver choulous de la boue et du bricolage suffocant

l'autre image de Collo 29/12/2008 23:43


merci cher ami, on baissera pas les bras, on est  jeunes et cultivés, c'est ce qui fait peur,mais on fait que créer et dénnoncr les choses tordues et médiocres.
bien à vous