Un message de détresse envoyé à Monsieur le président de la république

Publié le par l'autre image de Collo

هذه الرسالة قد أُرسلت إلى فخامة رئِيس الجمهورية, السيد عبد العزيز بوتفليقة, عن طريق الموقع الإلكترني لقصر المرادية

Monsieur le président de la république, nous nous permettons de vous écrire pour attirer votre attention sur un drame qui se passe dans la ville de Collo.
Cette ville est plongée dans la misère et nous avons mal monsieur le président, car la misère est un mal et le mal fait très très mal.

Monsieur le président de la république, la ville de Collo (Wilaya de Skikda), se situe à l'Est algérien. Cette ville côtière, jadis comparable au paradis, est devenue depuis une dizaine d'années un fantôme, une ville livrée à elle-même, une ville où les hommes, les enfants, les vieux et les vieilles, les personnes à mobilité réduite (aveugles et handicapés moteurs) peuvent perdre leur vie en se promenant dans le sois-disant centre-ville de Collo.

Monsieur le président de la république, les rues de la ville de Collo sont labourées dans leur majorité, surtout les artères principales.

Monsieur le président de la république, nous vous demandons de bien vouloir intervenir directement pour mettre fin à ce massacre et à cette misère que les citoyens supportent depuis quelques années.

Monsieur le président, voici la preuve.
Ci-joint le vrai visage de la ville de Collo, et croyez-moi, ces photos ne datent pas du début du siècle dernier( 1900), mais elles datent du début de notre siècle (octobre 2008).

http://collo.algerie.over-blog.com/

Veuillez agréer monsieur le président, mes sincères salutations. Vive l'Algérie, digne et prospère

cette lettre a été envoyée sur la boite éléctronique du site d'El-mouradia.dz

Publié dans Actualité الحدث

Commenter cet article

JeB 09/12/2008 15:18

Touché par vos cris de détresse, je tiens à vous encourager dans votre combat pour la dignité des habitants de votre cité.
J'ai eu l'occasion de passer à Collo dans les années 1965-1968, alors que, coopérant, j'enseignais au lycée d'Aîn Témouchent.
Cordialement.

l'autre image de Collo 09/12/2008 15:31


merci cher professeur, grâce aux gens comme vous que je suis là. Vous avez mis les permiers piliers d'une école algérienne solide, grâce
à laquelle j'essaie de maîtriser l'art de décrire, d'écrire et de dénnoncer le mal qui ronge ma ville natale.En réalité, collo n'est qu'un exemple, car la ville algérienne dans son ensemble est
malade.
le mal fait mal et je ne cesserais jamais de le dénnoncer.
Bien à vous et merci pour le message


So 06/12/2008 19:59

Salut cousin
j'ai voulu signer ta pétition mais il y a un truc qui ne marche pas. CODE image ??? quoiqu'il en soit je me joins aux autres pour appuyer ton initiative.