Des stars du foot algérien ont évolué dans ce stade de Collo

Publié le par l'autre image de Collo

نجوم كرة القدم الجزائرية قد نشؤوا و تلقوا تكوينهم هنا

Si j'ai décidé cette fois-ci de parler de Collo autrement, c'est parce que Collo et son image ne se limitent pas à des rues massacrées et à des flaques d'eau. Certes, la boue à Collo en hiver fait partie de notre paysage, mais il y a autres chose que je tiens vraiment à évoquer.

j'ai hâte de vous parler d'une des éléments qui, en plus de son passé historique pendant la guerre contre le colonialisme français, ont fait sa gloire et sa réputation dans toute l'Algérie et dans toute l'Afrique et même en Europe.

Evidement, parler de Collo, c'est parlé du Sport. Le foot à Collo faisait partie de l'identité de cette ville et sa tradition. Le foot était une cause commune des citoyens de Collo comme région regroupant plusieurs communes et daïrates. Le foot à Collo était ancré dans l'identité locale.

Cette gloire, chers amis et compatriotes est partie d'un terrain de foot (photos ci-dessous), en l'occurrence le stade communal Saouli Bachir. Un stade qui se situe quasiment sur la plage des jeunes filles de Collo.

Chers amis et compatriotes, grâce à ce stade, Collo a connu les meilleures périodes de sa gloire nationale et internationale durant les années 1980. Évidemment c'est dans ce stade que nos stars nationales et régionales du foot sont parties. C'est ici qu'ils ont évolué comme minimes, cadets, juniors et puis seniors.

Je vous le confirme que c'est dans ce stade que le gardien international Lamine Beghloul a fait ses premiers pas comme joueur et comme gardien. C'est ici que Boukadoum, un des meilleurs milieux de terrain à l'échelle nationale du continent africain a appris ses premières passes décisives et précises.

C'est ici que le célèbre entraineur actuel Letrech a évolué et a couru derrière le ballon rond pour la première fois avant qu'il devienne un des meilleurs joueurs au niveau national et africain.

C'est dans ce stade que Boutamine belachia, les cousins Ahmed Chaouech, les zeroual, les guechir et les autres ont évolué et la liste est longue pardonnez-moi. Bien que les moyens soient en manque terrible, ces fils de Collo ont défié la nature et les contraintes qui s'imposaient face à eux pour amener l'équipe de Collo au sommet à maintes reprises. Ils n'ont jamais cessé de jouer, même lorsqu'il s'agit de manque de moyens materiels et financiers, car, tout simplement, la logique du matériel et les idées individualistes ne faisaient pas partie de leur éducation sportive, authentiquement colliote.

Les images que vous allez voir sont stupéfiantes, elles vont être vues partout dans le monde. Je le confirme, le monde entier va se rendre compte comment les autorités algériennes et particulièrement de Collo et de la Wilaya de Skikda traitent un monument pareil, une école de formation comme celle-ci.

Évidemment que c'est une école, car Collo fournissait des jeunes joueurs doués et de qualité à toutes les équipes du championnat national. Oui, c'est grâce à ce stade.

Par conséquent, pour que les autorités locales rendent un bel hommage à notre football, elles ont totalement délaissé le stade. Il est actuellement dans un état lamentable. En fait, il s'est transformé en ruines, il n'y a plus de stade. Son terrain s'est transformé en grande flaque d'eau dans laquelle les oiseaux migrateurs font escale.

je ne peux pas faire le lien direct de l'abandon de ce stade avec le déclin que la redoutable équipe de Collo connait actuellement, mais je vous rassure que nos jeunes ne trouvent plus un terrain qui leur permet même de courir derrière un ballon. Ils jouent dans les lieux publics et les places des marchés.

La clôture de ce stade a été totalement arrachée, pillée et peut-être vendue par les voleurs. Ce qui reste comme témoin, c'est surtout les cages des gardiens, sans filets bien-sur, car elles sont bien enracinées dans cette terres, et elles refusent de céder. Elles doivent leur existence aux Hommes et aux sportifs, mais certainement pas aux politiques. Leur place est là, elles lancent un message de détresse aux autorités, en les suppliant d'intervenir. Malheureusement personne ne réagit.

la seule réaction constatée dernièrement, c'est que ce stade a été transformé en souk des moutons à l'approche de l'aide Elkebir.

Certes, les moutons seront vendus, égorgés, mais leur fumier restera sur le sol. Il contribuera à l'enrichissement du terrain en matière organique. Ceci pourrait favoriser son labour comme les autres rues de la ville de Collo. Croyez-moi, la récolte va être bonne. Vu qu'on a tout fait à Collo, pourquoi pas??

















Si vous voulez vous baigner dans l'eau douce, vous avez le stade, sinon vous avez la mèr à côté, sinon faites une plonge dans l'eau salée et rincez-vous dans l'eau douce, il en aura pour tous le monde.
إذا أردتم الإستحمام لغسل غبار الصيف وطين الشتاء من جراء رحلتكم المطولة في حقول وسط مدينة القل( أقصد شوارعها المعبدة و اللماعة), فلكم إختيارين أساسيين, الأول هو أن تلقوا بأنفسكم في الماء الحلو الخاص بذلك في الملعب, الثاني هو استحمامكم كعامة الناس في مياه البحر المالحة, لكن عليكم بغسل أنفسكم من الملح  بمياه المستنقع الموجودة تحت تصرفكم مجانا.












Il n'y a que les bois qui resistent aux aléas climatiques, et à l'agressivité des Hommes qui s'acharnent même sur les choses qui ne font du mal à personne.
Cette photo, montre ce qui reste de notre stade historique de Collo, que des ruines, que de la tristesse, que des larmes. je crois pas que ça soit le meileur hommage rendu à nos stars du foot de Collo, mais bon.....!!! Un stade qui porte le non d'un martyre ne mérite pas cet état, srait-t-il possible de lui changer de non, car le nom de Saouli Bachir est plus noble qu'une flaque d'eau ou moustenkaâ.

يقول شاعر النهظة محمد العيد آل خليفة: "إن ذكرى الشهيد أرفع من أن ترفعوها بالصّخرة الصماء,    فأقيموا لهم ثماثيل عز في قلوب ثورية الأهواء"
( صدق محمد العيد)
هذا ما تبقى من الملعب التاريخي لمدينة القل, إلا الركام ملخصا أياه في المرمى المتجدرة هناك, يخيل إليك أنها دخلت في مقاومة ضد التهميش و اللامبالاة و الإهمال. وكأنها تطلب النجدة مستغيتة بكل من يمر من هنا, لكن لا حياة لمن تنادي.
أليس بالعار عليكم أن تشركو هذا الملعب بركامه ومستنقعاته, بماعزه و خرفانه بإسم شهيد حارب من أجل عزة هذه المنطقة لا لأجل ذلها
















Sans commentaire, même l'acier (les bois n'échappent pas à l'agression des hommes) soubhana ellah
بدون تعليق: ما عندي ما نقول كل شي راه باين
من ملعب كرة القدم بتاريخه و مجده إلى ميدان لكر و فر الخرفان
هذه سوق عكاض على حفاف البحر الميت, كولوا واشربوا وإذا شبعتم فارموا بأنفسكم في المياه المقدسة.











sans commentaire
(ترقبوا في المقال القادم رسالة شكر و عرفان إلى ممثلي منطقة القل و ضواحيها في المجلس الشعبي الوطني و مجلس الأمة (البرلمان بغرفتيه    
le prochain article sera sous forme de lettre de remerciement à nos reperésentants dans les deux chambres du parlement. Croyez-moi, ça va cogner!!!!

Publié dans Actualité الحدث

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 05/12/2008 23:11

salam alikoum je veux te dire que c pas bien de faire un site comme ca et si tu aimais bien collo tu fais une lettre pour MR.le président ou tu cherches une autre solution pour que les résponsables seulement regarde ces putain de photos mais par ce site les étrangers peuvent les regarder. ils vont dire quoi?. c simple ils vont dire que l algérie est une ordure et qui a fais ce site aussi.c la merde

l'autre image de Collo 05/12/2008 23:31


cehr ami, c'est toutes les villes algériennes qui sont malades, je respécte votre point de vue, mais je vous fais savoir qu'il y a ce genre de site qui fait bouger les autorités.
pour koi caher la merde alors qu'on nage dedans chaque jour. on a pas honte de le dire, car la merde c de la merde.
ces gens qui bouffent notre argent depuis 1962 sans aucun résultat sensible pour le cotoyen qui reste toujeour en quête de prospérité et de bien-être.
ça sert à rien de mentir à nos enfant et à nous mêmes, en se disant que collo ou les villes algériennes d'interieur sont parfaites et ressemblent à new york. c pas vrai, il faut appler un chat un
chat.
je fais partie de la nouvelle génération qui refuse de vivre dans la boue et la misère. nos martyres sont morts pour que les algériens vivent dignement chez-eux, mais pas pour aller mourrir dans
les embarquations de fortunes dans la méditerranée.
je peux être en désaccrod avec vous, mais je suis près à me battre pour votre liberté
bien à vous


fateh 05/12/2008 14:26

je n'ai jamis voté, si ce monsieur se présente aux élections locales et parlemantaires, je suis prèt à voter pour lui, pour la première fois.
ce qui raconte est vrai, il est d'ailleurs bien illustré par des photos desendroits qu'on connais tous
alors arrêtons notre hypocrysie

yacine 04/12/2008 23:42

formidable la description de la situation actuelle de collo mais vous etiez où ;puisque la faillite ne date pas d aujourdhuis c est la raison pour laquelle j ai constate que votre blog a une odeur politique . c est une compagne qui vise un parti de l opposition .wa allah yaalam

l'autre image de Collo 05/12/2008 10:37



Cher ami et compatriote, que pensez-vous de ce que je raconte???
vous savez, je suis sure que vous êtes un des braves des citoyen de Collo qui n'aiment pas que Collo, comme ville, plonge dans la négligence et la misère.
Cher ami, il y a deux types de citoyens à Collo; le premier concerne les gens qui voient le mal et le dénnoncent en réagissant d'une manière civilisée et démocratique. Alors que le deuxième est
celui des citoyens qui voient le mal et la médiocrité, mais ils ne réagisent pas. ils se contentent de fermes les yeux.
Eeeeeh ben, cher ami, moi je fais partie du premier type, je vois le mal et je le dénnonce et je dis ce qu je vois. le mal est mal cher monsieur, et cela n'a rien à avoir avec la politique, le
mal n'a pas de couleur politique, le mal fait mal. la médiocrité et l'incompétence transforment les choses en drame absolu.
et je crois cher monsieur que vous aussi, vous faites partie des gens qui refusent la misère, le mépris et la négligence, j'en suis certain.
vous savez, en Algérie et depuis l'indépendance, une catégorie d'algérien qui dominent le pouvoir ont fait en sorte que la nouvelle génaration soit exclue de la vie politique, du pouvoir de
décision.
je crois qu'ils onr réussi leur coup, car les jeunes d'aujourd'hui se sont totalement désintéressés de la politiques et les affaires qui les concernent directement à l'echelle locale et
nationale.
En conséquence, les gens qui détiennent le pouvoir depuis 1962 resteron jusq'à leur mort et n'oublions pas qu'ils se répoduisent en laissant derrière eux des déscendants éduqués de la même
manière qu'eux (assoifés et affamée pour manger l'argent des braves algériens)
Si les jeunes d'aujourd'hui ne se mobilisent pas, le flambeau restera pour toujours dans leur main.
cher ami, si vous n'êtes pas d'accord avec moi, vous n'avez qu'à vous exprimer librement
bien à vous