Le vrai cadre de vie à Collo

Publié le par l'autre image de Collo

Cette photo est très récente. elle a été prise le 8 octobre 2008 à Collo. Elle montre une des rues principales de collo (rue de la palestine).
Comme vous l'avez constaté, même les voitures roulent difficilement, car cette route est faite pour les tracteurs et les chevaux.
Quants aux pauvres piétons, ils n'ont guère le droit d'empruner le trottoir, car il leur a été interdis par les travaux mal-achevés.
Cette artère principale est empruntée par des élèves, des lycéens et des enfants de 6 ans (pour aller à l'école primaire d'à côté).
Ceci est l'image d'une ville qui n'avance pas, elle ne cesse de dégringoler, vu le silence de ses pauvres habitans.
Pourtant que cette ville dipose des élus au parlement, des élus locaux, qui epmruntent certainement cette voie quotidiennement.
A collo on attent l'hiver pour lancer des travaux, si ce n'est pas l'hiver, ça serait en été. A Collo, les travaux ne finissent jamais à temps, car on est jamais préssés.
Il y a pire, car à quelques mètres d'ici, il y a Elguentera, où la route est impratiquable, que ce soit par les piétons ou pas les automobilistes, surtout en hiver.
L'hiver s'annonce rude à collo, alors restons chez-nous au chaud, en attendant le printemps; non l'été et sa poussière.


Publié dans Actualité الحدث

Commenter cet article